FROMAGES FRAIS, TOMMES, YAOURTS
ET FAISSELLES DE BREBIS

La bergerie des fées

“ En patois brebis se dit Feya ! ”

Si on devait créer un nouveau logo pour la Bergerie des Fées, nichée sur les hauteurs vallonnées de Vallières, ce pourrait être un coeur tant il y a d’amour dans l’histoire et dans les fromages d’Emmanuelle et Marc !

Ils se sont rencontrés en BTS agricole à Poisy. Installés sur les terres familiales de Marc, ils accueillent leurs premières brebis en 2013, après un véritable coup de foudre d’Emmanuelle pour ces tendres et gentils animaux. Les brebis sont appelées “Feya” en patois savoyard beaufortain, dont “Fée” serait la traduction poétique.

Les brebis qui évoquent à Emmanuelle un lieu magique de son enfance : le lac des Fées près d’Arêches dans le Beaufortain, petit bijou limpide dans lequel le ciel se miroite, où elle aimait se rendre avec sa grand-mère.

Ils créent leur société fin 2014 et démarrent en 2015 la fabrication des fromages, yaourts, fais-selles et produits lactiques, avec 15 brebis.C’est aujourd’hui un troupeau de 150 mères de race Lacaune, brebis typiques de l’Aveyron, qui paissent aux champs du printemps à l’automne et restent au chaud à la bergerie en hiver. Marc s’occupe du troupeau et des cultures pour l’alimentation des bêtes, Emmanuelle est en charge de la fromagerie.

Avec une traite par jour, une brebis produit en moyenne 1 litre de lait. Dans son atelier qui jouxte la maison et lui permet ainsi d’être auprès de ses enfants tout en travaillant, Emmanuelle transforme le lait en divers fromages : comme des tommes au goût délicat, nature ou aux graines de Fénugrec (il faut 6 litres pour fabriquer un kilo de tomme), en petits frais, plus ou moins affinés, cendrés ou enrobés, en délicieuses faisselles et en yaourts doux et crémeux…

Dépêchez-vous de goûter !

La bergerie des fées