Plantes, fruits secs
et liqueurs

la pensée sauvage

“ Collectif et autonomie ”

La Pensée sauvage, ce sont trois associés “hors cadre familial”, c’est-à-dire non issus du milieu paysan.

Originaire de Lucinges, Matthieu suit des études dans le domaine de l’environnement. Il loue des terres à sa famille et crée un GAEC maraîchage bio en 2008.

Gwenaël, qui a grandi dans le Doubs et Jérôme, à Passy, se sont rencontrés en BTS gestion forestière et ont très rapidement eu la volonté de monter un projet commun.

Alors que Gwenaël et Jérôme recherchent des terres, Matthieu se sépare de son associé. Le contact est rapidement établi et en 2011, tous les trois créent ensemble le nouveau GAEC La Pensée Sauvage et complètent leurs cultures maraichères de plantes aromatiques.

Jérôme est en charge des plantes et chapeaute l’atelier de transformation. Une trentaine de variétés sont cultivées et, après récolte, sont transformées tisanes simples et mélangées, en aromates de cuisine, en liqueurs aux plantes et aux fruits, et en légumes séchés sous forme de chips et de mélanges pour soupes. L’atelier sent bon le thym, la sauge ou le romarin, selon la préparation du moment.

Les points communs des trois associés ? D’une part une volonté de travailler en extérieur au plus près de la nature. D’autre part un engagement militant pour une agriculture paysanne à la fois collective dans les projets (comme Ô Champs Paysans), la réflexion et le partage d’expérience, et autonome.

L’excellence est une autre qualité de La Pensée Sauvage. En 2015, le premier prix pour la région Rhône Alpes du concours national “Ferme d’Avenir” est attribué à ses exploitants, prix qui met en lumière des fermes aux projets innovants. Et grâce auquel ils ont eu le privilège de monter sur la scène du Paléo Festival au côté de Manu Ciao, pour partager leur passion de l’agriculture !